Steeves que vous connaissez tous a encore une fois été victime d’une agression binaire. En effet après s’être fait déglingué sa dedibox :

  • Par open relay

  • Par open proxy

  • Par modification de clef SSH

Il nous revient avec un nouveau challenge ! Steeves is back ! Mais pas complètement de sa faute cette fois. Disons qu’un de ses potes n’a apparemment pas de notions de développement sécurisé.

Steeves, t’aurais vraiment du chrooter son serveur web ! Bref, en tous cas chez Steeves c’est comme un palace ouvert pour tous avec un paillasson “Welcome” :

steeves_mon_idole1